#263 Catherine Nachbar

Coursière

Je suis Lausanne
Je suis les rues et les pentes et les côtes et le bitume et les places et les feux.

Je suis les routes qui s’envolent au-dessus des toits des immeubles
Je suis des ponts les vues époustouflantes surgissant au détour des avenues

Je suis les pavés de la cité
Je suis les bus à éviter, les voitures à slalomer

Je suis mon petit vélo orange le plus beau du monde ma pépite flèche de feu
Je suis le maillot rouge la vitesse l’éclat

Je suis sur mon passage
Les passants qui m’encouragent

Je suis les routes qui plongent droit dans le lac
Je suis les mollets impatients déterminés

Monter pour redescendre pour remonter
Plonger et gravir et replonger

Je suis la Riponne le Petit Chêne Sévelin
Montbenon Monthelly Montétan Mon-Repos Montchoisy

Je suis les ruelles aux pentes indécentes
Les connections les ascenseurs les ponts

Rues si proches pas connectées
Détours et raccourcis bien cachés

Je suis Lausanne labyrinthe tridimensionnel.